Aujourd'hui, critique de livre! Ce sera "Silence" le petit carré d'Anne Bernasconi aux éditions APEIRON, aperçu lors du Salon du Livre 2016 et acheté quelques mois plus tard pendant le Marché de la Poésie place Saint-Sulpice. Cette critique est aussi visible sur le site Babelio.

 

 

Tout d'abord, la forme.
Pour ceux qui aiment les formats atypiques, ce petit carré vous plaira. 13 cm de côté, avec une couverture en carton rigide, au toucher entre le canson et le papier népalais, ajourée d'une fenêtre laissant apparaître le titre, et un accordéon d'un vingtaine de pages couleur, que l'on retourne ensuite pour lire le verso.

silence couverture


Passons ensuite au contenu:
Recto, une longue frise d'un bleu profond, riche et texturé d'Anne Bernasconi, pleine de vagues dans lesquelles dansent coeurs, énormes poissons, angelots facétieux et sirènes sans visage. Collages, peinture, impressions et broderies supplémentaires composent cette frise qui se termine par un poème de Thomas Hood, poète londonien du XIXème siècle, "silence". texte d'abord en anglais, puis avec la traduction française à la page d'après. Il est d'ailleurs un peu dommage que le traducteur ou la traductrice ne soit pas crédité: Charles Baudelaire, ou Anne Bernasconi elle-même? Apparemment ce poème se trouve aussi dans le film "La leçon de piano", de Jane Campion.

 

 

 

 

P1110192
Puis en retournant, on se trouve dans une ambiance complètement différente:  sur un fond de tissus beige, sépia, crème et ocre, divers tampons de motifs type touareg, des têtes de femme en turban, des collages de poteries et silhouettes de palmier, le tout évoquant le désert de sable.
Les deux ambiances plastiques se complètent pour se rejoindre dans le texte du poème, qui parle à la fois du tombeau glacé de la mer profonde, et du désert où la hyène sauvage appelle...
frise beige verso
Pourquoi mettre des sirènes dans l'illustration d'un poème qui parle de silence? est-ce en référence à l'hypothèse de Kafka sur le silence des sirènes? Est-ce un rappel de l'erreur de traduction entre hyène/chacal et sirène dans la bible, qui a fait hurler les sirènes dans le désert? Ou, ces sirènes étant montrées sans visage, dons sans bouche, elles sont par conséquent sans voix, donc silencieuses? Ces sirènes, parfois ailées, parfois emprisonnées dans une nasse de broderie gardent tout leur mystère...

Quoi qu'il en soit, un très beau petit ouvrage des éditions Apeiron, qui coûte toute de même la bagatelle d'une vingtaine d'euros, mais mérités par sa réalisation soignée, et surtout par l'envie que vous aurez de sa poésie et de sa frise de vagues et de désert...