Catch and release fanzine Linda Tea image

 

Catch and release est un petit fanzine marrant d'homo-romance, assez court (20 pages), format A5, à 4€.

Lorsque je l'ai vu sur le stand d'Angelophanie à Japan Expo en juillet 2017, il a su m'attraper avec le triton figurant sur la couverture, mais c'est un peu trompeur puisqu'il n'y a rien de très sirènien dans cette histoire de décorateur allant pour le travail avec son amant dans un hotel dont il doit refaire le bar... et qui se révèle finalement être un love hôtel ! Ah non je suis injuste, l'enseigne de l'hôtel est une sirène... ;-)

C'est plus rigolo que vraiment érotique, surtout avec la chute ; même si on a droit, très vite, à de la petite pose sexy et du dialogue coquin, ça reste soft. C'est bien raconté sans en dire trop, pas d'ennui possible ! Ce qui s'explique quand on sait que c'est un one shot, réalisé au départ pour un recueil d'histoires intitulé « Expired Seafood – Tied Up », destiné à un public +18 d'amateurs/trices de BL avec des hommes mûrs (dispo chez http://lovelovehill.tictail.com/).

Linda Tea, la dessinatrice, est canadienne, donc anglophone, et c'est Jun, sa complice d'Angelophanie, qui a traduit le texte ; aucun souci de ce côté, on n'a à se plaindre d'aucune faute ou coquille, travail de qualité, c'est très bien (je souligne car ce n'est pas toujours le cas, même dans des fanzines en français à la base) ! Les dessins en noir et blanc sont beaux, adultes, fins et élégants mais la qualité d'impression ne leur rend pas complètement justice, car les trames sont moirées et en regardant bien, le trait est légèrement pixellisé, dommage (bien que ça ne gêne pas la lecture). En tout cas, l'illustration de couverture est très réussie, et tout compte fait, bien représentative du contenu, souriant et détendu...

Bref je ne regrette pas finalement l'aquisition de Catch and release malgré l'absence d'élément fantastique et sirenien ; cette déception est rattrapée par son dessin soigné, l'efficacité de la narration et l'humour qui y est présent.

 

Catch and release dédicace par Linda tea

Merci Linda!