... Au ventre blanc aux dents nacrées ^o^

 

bébé requin

 

France Gall est morte il y a peu, mais a laissé une certaine trace dans la variété française, surtout grâce aux titres écrits pour elle par Michel Berger dans les années 80, mais aussi grâce à quelques chansons des années 60, comme "Sacré Charlemagne" ou "Poupée de cire, poupée de son", ou encore ce joli "bébé requin" interprété en 1967:

 

Viens, suis-moi,

je connais une route d'émail
Qui mène au pays de perles et de corail


Je suis un bébé requin
Au ventre blanc, aux dents nacrées
Dans les eaux chaudes, je t'entraînerai
Et sans que tu le saches
Avec amour, avec douceur
Moi, joli bébé requin
Je vais te dévorer le coeur

Bébé requin, bébé velours
Bébé requin, bébé d'amour
Bébé requin, bébé velours
Bébé requin, bébé d'amour

Viens jouer jouer à saute-mouton sur les vagues
Je vais te faire descendre dans un ciel de sable


Je suis un bébé requin
Au ventre blanc, aux dents nacrées
Dans les eaux chaudes, je t'entraînerai
Et sans que tu le saches
Avec amour, avec douceur
Moi, joli bébé requin
Je vais te dévorer le coeur

Bébé requin, bébé velours
Bébé requin, bébé d'amour
Bébé requin, bébé velours
Bébé requin, bébé d'amour!

 

France Gall - Bébé requin (1968)

 

 La vidéo est un peu étrange: France Gall, toute mignonne, se dandine raidement, un peu godiche, en pantalon pattes d'eph' rouge et chemise à manches bouffantes noire, sur un bateau avec des bonhommes bizarres au look "orange mécanique" ou danseurs en tenue moule-bite à paillettes verte, sans compter le commandant qui lui offre un chapeau-ballon douteux... et à la fin, tout le monde fait coucou à un banc d'hommes-grenouilles; bref ça a un côté assez loufoque-british!

Perso je préfère imaginer une petite sirène-requin ondulant gracieusement sous l'eau en chantant son amour quelque peu cannibale tandis que des poissons-trompettes ponctuent chaque refrain... ;-)

 

et bonne Saint-Valentin à tous!