Amabié - Shigeru Mizuki

Amabié (アマビエ)(p.19): Originaire de la région de Kumamoto, on peut le rapprocher de nos sirènes occidentales. Il vit au fond de l'océan et possède le don de prédiction.

Cette créature peut avoir soit une queue de poisson soit trois pattes, mais les illustrations la représentent toujours avec un bec d'oiseau, le corps couvert d'écailles et de longs cheveux. Bien qu'elle ne semble pas sexuée, on en parle comme d'une créature féminine et possède un pendant masculin, Amahiko ou Amabiko. Sa première apparition est décrite en 1846 durant l'ère Edo, prédisant aux habitants de la province de Higo six années de bonnes récoltes et recommandant, si des gens tombaient malades, de leur montrer une image la représentant. La dite image a donc été faite et reproduite; elle est visible ci-dessous...

Source: YokaiWiki

amabie periode edo

 

Elle apparaît dans la cinquième série animée de Gegege no kitaro en 2007, son apparence est légèrement modifiée puisque les animateurs l'ont dotée cette fois d'une queue et non de trois jambes.

amabié de gegege no kitaro - extraits de générique

 

Enfin, ci-dessous figure une version plutôt chatoyante de l'amabié, dans le jeu vidéo 妖怪大合戦 (Yôkai Daigassen), elle est surtout reconnaissable à son bec d'oiseau. La capture d'ecran est tirée de cette vidéo.

amabié de yokai battle - yokai daigassen

********************

 

Uminingyo - Shigeru Mizuki

Uminingiyo (p.12): Sirène de mer d'origine chinoise. ( umi = mer , ningiyo est une autre prononciation de ningyo = sirène - à ne pas confondre avec "ningyô", qui se termine avec un "o" long et signifie poupée ou marionnette)

 

 ********************

Iso Onna - Shigeru Mizuki

 Iso Onna (p.13): La femme du rivage (traduction littérale de "Iso Onna": Onna = femme et Iso = côte rocheuse, récifs) est un yokai de l'île d'Ukushima (département de Nagasaki). Tête humaine sur un corps fantômatique, elle s'introduit dans les bateaux amarrés pendant la nuit et suce le sang des marins qu'elle recouvre de ses longs cheveux.

Elle est souvent un symbole de mauvaise augure dans la province de Satsuma, car lorsqu’une personne rencontre une Iso-onna, elle se voit aussitôt atteinte d’une étrange maladie à laquelle elle succombe quasi instantanément, on leur prête d’ailleurs des pouvoirs maléfiques terribles. Pour se protéger des attaques des Iso-Onna durant leur sommeil, les marins portent sur leurs vêtements trois brins de joncs.

Source: Ojapon

 

 ******************

Uminyobo - Shigeru Mizuki

Uminyôbô (p.90): Légende de l'île d'Uppurui dans laquelle l'épouse de la mer (traduction littérale de "uminyôbô"?: umi = mer et nyôbô = épouse, femme au foyer) sort de l'eau avec ses enfants pour se nourrir des poissons salés préparés par les humains.

On peut dire que c'est une sorte de sirène bifide; il faut remarquer son corps couvert d'écailles et avec quelques patelles accrochées par endroits... sur le site cristy burne elle est décrite comme ayant 3 estomacs: un pour elle, un pour ses enfants, un pour son mari. Ses estomacs lui serviraient de contenants pour stocker la nouriture pour chacun... o_O

 

 ***************

Ce beau livre Yokai, de Shigeru Mizuki, un format paysage et imprimé sur papier blanc solide, est essentiellement composé d'illustrations pleine page (parfois en couleur comme on le voit sur l'illustration de l'Amabié, mais pour la plupart en n&b) dont les légendes plus ou moins détaillées sont regroupées sur quelques pages à la fin, et ne doit pas être confondu avec le très populaire Dictionnaire des Yôkai, du même auteur, paru en 2015 chez Pika Edition.

Pour conclure l'article, voici un extrait de son ours, assez drôle!:

"Yokai de Shigeru Mizuki est le quatorzième esprit rebelle de la collection Blaise

Il a été achevé d'être purifié dans un pays voisin en janvier 2017 pour le compte des temples Cornélius

Désenvoûtement légal: février 2017 - ISBN 978 2 36081 090 1"