dédicace sirène fanzine yokai de naraton-lylly - 2017

Plutôt impressionnante la nénette ci-dessus non? ^^

 

 

 

Tant qu'à parler de Yokai dans la note précédente, autant continuer, mais avec un fanzine cette fois! Il s'agit de la version papier du webcomics Yôkai, dessiné par Naraton-Lylyy et lisible gratuitement sur Mangadraft.

 

****

Octave, Camille, Ju, Stan et Constance, un groupe de cinq amis, jeunes, urbains et déconneurs, goûte pendant une soirée à l'alcool "Yôkai", devenu interdit à la vente depuis des rumeurs parlant d'évènements surnaturels. Camille, destabilisé par une peine de coeur, est le premier à voir une immonde créature se pencher sur ses amis Octave et Stan, et part en vrille à la fin de la soirée.

" Tuer... T'arracher les dents... Déchirer tes yeux... Dévorer... Je suis Yokai... et je suis ta mort"

Le lendemain, c'est au tour de Ju la petite brunette de s'inquiéter de recevoir sans arrêt des messages anonymes menaçants sur son portable - mais qui disparaissent lorsqu'elle veut les montrer.

"Car demain ce sera sur ton cadavre brisé que je danserai"

J'aime beaucoup l'efficacité de cette BD, dont chaque case, chaque dessin a un rôle; les dessins, en noir et blanc quasiment pur (peu de trames, traitées en aplats) ont un trait parfois assez gras et pas toujours précis ou propre, mais hyper expressif malgré sa simplicité; ça se rapproche de l'effet que m'avait fait la lecture de Devilman de Go Nagai. Le dessin progresse d'ailleurs en bien du premier au second chapitre, prend de la finesse et de la précision ( plus de détails dans les décors) sans perdre son efficacité narrative: la mise en page est rapid eet fluide. Les personnages en très peu de temps prennent de l'épaisseur psychologique, et sont un mélange tout à fait crédible de cliché et de réalisme: Ju, la "mascotte" de la série, est la fille sexy à la fois attachante et un peu écervelée, tout comme Octave est le mec bouboule, déconneur et sympa, Camille et Constance sont en revanche plus posés et sérieux, et Stan ne brille pas par sa sympathie... Un manga d'horreur qui est à la fois soft (le rendu un peu cartoon du dessin) et impactant (les choses vont vite!). Du bon si le thème vous intéresse un peu, vivement la suite!

 

Proud - Yokaï -photo Méluzine - SirènologieLylly-Naraton sur son stand webcomics Yokai pendant Japan Expo 2018

 

Petite anecdote: J'ai acheté ce fanzine (44 pages format paysage entièrement n&b) durant le salon Harajuku Bercy 2017, et malencontreusement oublié de le récupérer. Lylyy (son deviantart ici) l'a soigneusement gardé et j'ai enfin pensé à le reprendre... au Japan Expo Villepinte 2018, 10 mois plus tard! Merci à elle, pour la dédicace comme pour sa prévoyance (avoir pensé à l'apporter en salon malgré mon silence radio)!

 

La Bd ne parle en aucune manière de sirène, mais cela ne m'a pas empêché de demander une sirène, revue à la sauce Yokai!

A gauche, Lylyy sur son stand Yokai pendant Japan Expo 2017 et à droite pendant Japan Expo 2018. photos prises pour Méluzine.org, mon asso de promotion du fanzinat ;-)