sirène toute petite dans un paysage de vagues

Sirènes à la Mucha

Qu'elles sont dissemblables, ces sirènes! C'est qu'entre la toute petite toute simple, à peine visible en bas à gauche dans les ondes marines, et les deux grandes élégantes sur fond de soleil couchant, je suis passée voir l'expo Alphonse Mucha au musée du Luxembourg à Paris. Jolie exposition, avec des esquisses mises en regard avec les images finies, et des peintures pacifico-patriotiques moins connues de Mucha (1860-1939), cet artiste dont on apprécie surtout le travail d'affichiste ; mais un évènement qui laisse cependant un peu sur sa faim malgré la richesse des pièces présentées, (affiches, bijoux, planches, esquisses, peintures, photographies, etc.), et surtout tellement peuplé en permanence qu'on a du mal à en profiter sereinement (et bonjour la file d'attente en plus)!

Bref, cette enveloppe a été dessinée dans un style Art Nouveau pour envoyer une carte de voeux avec le journal de l'exposition (assez intéressant et qui donne des infos justement non présentes sur les cartels) à une amie vendéenne qui regrettait de n'avoir pas pu aller la visiter par manque de temps. Si comme elle vous n'avez pu vous y rendre, vous pouvez toujours vous consoler en allant sur le site du trust Mucha (anglais).

 

La vignette jure un peu, mais je pensais qu'elle serait plus petite. Il n'existe pas de timbre unique qui corresponde à un tarif lettre entre 100 et 250g, que ce soit tarif vert ou prioritaire ( à propos voici un très bon site, régulièrement actualisé, pour tout savoir des tarifs postaux ici). Et contrairement à d'autres fois ( la sirène foraine par exemple) je n'avais pas conçu la composition de l'image pour mettre plusieurs timbres, donc j'étais coincée...

 

********

Que peuvent-elles chanter? J'ai envie de leur prêter les mots et la voix de Barbara Carlotti dans sa chanson Herbes Mauves (2017):

"Je suis l'extase indécise, l'aube claire de l’expérience
Je suis le sceptre de la joie, la souffrance et la fantaisie
Et la jouissance est mon cri[...]

Je suis celle que tu cherches, je suis celle que tu suis"