Voici un bien joli film! Il s'agit d'une courte vidéo ( 4 minutes 30) racontant la rencontre de la dernière sirène et d'un plongeur, sur fond de message écologiste et anti-validiste (le validisme étant la discrimination envers les personnes handicapées). En effet, la scénariste du film et actrice principale, Heidrun Barth, est sourde! d'où l'utilisation et la valorisation de la langue des signes dans la vidéo. Cette Allemande, maman de trois filles et danseuse de tango, explique dans un article sur elle :

I feel like I’m actually a mermaid who was born in the wrong body – the body of a human. Even the fact that I’m deaf means I’m suited for a life in the sea, because I don’t have any problem communicating in sign language whenever I’m underwater."

"Je me sens comme si j'étais en réalité une sirène née dans le mauvais corps - un corps humain. Même le fait que je sois sourde semble signifier que je suis faite pour la vie sous l'eau, car je n'ai aucun souci à communiquer en langue des signes dès que je suis sous l'eau."

 

Bien que sans paroles, la vidéo n'est pas sans musique, celle-ci est signée Florian Desmarchelier. La langue des signes y est sous-titrée, et la vidéo existe aussi en version allemande (origine de l'actrice principale oblige! ;-b) et en version anglaise.

Le costume d'Ariel de Heidrun Barth , réalisé par Aurore Bardet à Toulouse, possède une nageoire caudale très libre (on n'y voit pas les talons de monopalme présents dans la plupart des costumes de sirène, ce qui lui permet de se rapprocher du visuel Disney d'origine), et la performance en apnée est à saluer: l'actrice n'est pas une sirène professionnelle, mais traduit bien la détresse d'avoir perdu toute sa famille... Quand à Jean-Luc Casarès il explique avoir du apprendre très très vite la langue des signes pour pouvoir tourner!

Mais pourquoi Ariel est-elle la dernière sirène? vous le découvrirez - sans surprise malheureusement - pendant ce petit film... Heureusement, la fin laisse une note d'espoir - et de romantisme!

Ce film manque peut-être juste un peu de rythme, malgré sa brièveté, mais il s'agit d'un film amateur ; sur l'article du making of, on a plus d'infos sur ce tournage d'une semaine en août 2019 dans le sud de la France! Je vous le recommande néanmoins pour son joli message d'écologie et de tolérance!

 

Ariel la dernière sirène - tournage août 2019 image Jerome Pringault Jean-Luc Casares Heidrun Barth

 

************

Au passage, sur le sujet des déchets plastiques polluant la mer, notamment la Méditerranée, voici un projet Ulule pour les récupérer et les recycler en bijoux par l'association Sauvage Méditerranée, il reste 17 jours pour y participer si le projet vous plaît! ;-)