Sirenologie

19 septembre 2017

50 shapes of mermaid: L-mermaid - 50 formes de sirènes: sirène en L

sirène en L

Une troisième sirène pour la collection des 50 Shapes of Mermaid, après la sirène en cercle et la sirène en losange... Celle-ci est plus conçue comme une lettrine.

Posté par terryjil à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


17 septembre 2017

Sirènologie? Non, Vurorologie!

 

dédicace sirène Vurore

 

Voici une choupie petite sirène dédicacée par Vurore au crayon, sur un petit fanzine jeunesse, Béléniat, sans aucun rapport avec les sirènes, mais que j'ai chroniqué ici si ça vous intéresse ;)

 

 

Posté par terryjil à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 septembre 2017

interview de Miss Mermaid France, Galatée la sirène

 Désolée pour ce long silence, le temps passe vite! Mais j'espère que le contenu de la note du jour me fera pardonner ;)

Aujourd'hui, c'est une autre interview de sirène professionnelle! Après Claire la Sirène, voici Galatée la sirène, Miss Mermaid France 2017 (concours qui a eu lieu les 15 et 16 juillet à Vannes), qui a accepté de répondre à quelques questions pour faire mieux connaître le mermaiding/sirènisme et le concours Miss Mermaid!

- Au concours, sur la presqu'île de Quiberon, Crédit photo : Maxime Pilorgé

 

Bonjour Galatée, peux-tu te présenter?

Bonjour, Je m'appelle Marie Potosniak, j'ai 29 ans et je vis en région parisienne, dans le Val-de-Marne.
Je suis une artiste pluridisciplinaire professionnelle : musicienne, chanteuse, comédienne et danseuse, et à présent également sirène !

- Depuis quand les sirènes te fascinent-elles? Pratiques-tu la natation depuis longtemps?

Les sirènes me fascinent depuis toujours.
Evidemment, j'aime le film d'animation de Disney La petite Sirène, comme la plupart des gens. Mais j'ai surtout découvert ces êtres mystérieux grâce à la mythologie, l'Odyssée d'Homère et Les Métamorphoses d'Ovide. D'ailleurs, Galatée, mon nom de scène, qui signifie "à la peau blanche comme du lait", vient d'une néréïde, une nymphe marine de la mythologie grecque.
De plus, cela fait presque 10 ans que je suis artiste dans le milieu médiéval/fantastique, et on y trouve beaucoup de légendes de sirènes : il y a quelques chants anciens qui en parlent.

Pourtant la natation n'était pas mon point fort quand j'étais petite... J'avais quelques peurs, j'avais du mal à aller au fond de l'eau. Mais je m'en suis accommodée et j'ai aimé petit à petit nager.
De plus, c'était plutôt bon pour moi car je suis asthmatique !
J'ai commencé l'apnée, il y a 2 ans. Et c'est un réel bonheur pour moi de nager sous l'eau, surtout en sirène. Comme si cela faisait partie de moi depuis toujours :-)

- Et depuis quand t'es-tu décidé à "plonger" dans le sirènisme/mermaiding? Quelle a été la réaction de ta famille/ton entourage: soutien, indifférence, rejet?

Cela fait 2 ans que j'ai décidé de pratiquer le mermaiding. C'est pour cela que j'ai commencé à prendre en même temps des cours d'apnée (avec mon amie Sophie, c'était une évidence pour nous !). Je viens d'une famille d'artistes, donc ils ne se sont pas étonnés, et m'ont tout de suite soutenu dans ce projet. Me connaissant bien, mes amis aussi me soutiennent.


- J'ai vu que tu avais fondé avec Sofy la sirène, la compagnie Néréïdes, fin 2016 si je ne me trompe? (Il y a une continuité de nom en tout cas pour toi puisque Galatée est le nom d'une néréïde :) )

Que proposez-vous comme prestations? J'ai cru comprendre que la chanson faisait partie de tes compétences à toi...
Et quel est le bassin où vous vous entraînez ( le bassin noir avec de petits points ronds au fond, où vous avez fait deux séances, une en tenues violettes, et une en tenues oranges)?

Compagnie Néréïdes, crédit photo : Pascal Chéron



Oui, effectivement, nous avons co-fondé la Compagnie Néréïdes, il y a un an, le temps d'avoir un niveau d'apnée correct.
Nous avons choisi le nom de Néréïdes car nous pensions que c'est ce qui était le plus représentatif pour des sirènes et aussi parce que cela a une belle sonorité. C'est un nom aussi limpide que de l'eau de roche !
Et il s'est aussi bien trouvé que je choisisse Galatée, nom d'une Néréide. :-)

Notre grand projet pour cette compagnie est un spectacle alliant conte, chants et danses aquatiques.
Le chant est une compétence que nous avons toutes les deux donc nous chanterons en duo. Quoi de plus normal pour des sirènes ? ;-)
Nous sommes en pleine création sur ce projet mais aussi pour faire une déambulation terrestre, avec nos jambes bien sûr. Je n'en dirai pas plus car nous voulons garder un peu de mystère... Vous vous émerveillerez le moment venu !

En vue de ce projet nous nous entraînons majoritairement à la piscine de Fontenay-sous-bois, pendant les cours d'apnée de l'USF plongée.

- Compagnie Néréïdes, crédit photo : Alexandre Legris



Cependant, nous pouvons dès maintenant organiser des animations dans des lieux publics ou privés pour les enfants mais aussi pour toutes sortes d'évènements, comme des mariages, anniversaires, soirées d'entreprise etc...
Vous pouvez visiter notre site www.compagnie-nereides.com pour suivre tous nos projets et notre histoire.


- Participes-tu depuis longtemps à Miss Mermaid France, ou était-ce ta première participation?
Comment le concours 2017 s'est-il passé pour toi: préparation, déroulement des épreuves, couronnement?
Et comment appréhendes-tu Miss Mermaid international en novembre?

Je me suis juste présentée pour le concours Miss Mermaid France 2017. Nous avons droit de le passer une fois, sauf cas exceptionnel.

J'ai commencé à m'entrainer pour le concours dès que j'ai su que j'étais sélectionnée, c'est à dire début mars.
Bien évidemment, notre coach Franck Lepage de l'USF plongée de Fontenay-sous-bois m'a aidé à me préparer, ainsi que mon amie Sophie qui m'avait encouragée à passer ce concours.
Le jour J, j'étais prête. Je connaissais mes performances et au concours j'ai pu refaire à peu près les mêmes :
Il fallait faire 25m minimum de longueur, j'en ai fait 63m. Pour les poses et les figures, je sais que je suis restée au fond de l'eau (dans la fosse de 3m50) plus longtemps qu'en entraînement. J'étais évidemment un peu stressée, mais je suis restée calme et concentrée. Ce qui m'a permis, je pense, de faire de bonnes performances.

 

- Dans la fosse de 3m50 de la piscine Vanocéa de Vannes, Crédit photo : Olivier Borde


Pour l'épreuve de créativité, j'étais confiante. J'adore créer depuis longtemps des costumes sortis de l'univers médiéval/fantastique. De même pour le maquillage, j'aime ce qui est original.
Je doutais plus sur les épreuves de beauté, les défilés car je n'avais pas vraiment eu d'expérience dans ce domaine. Et aussi parce que je n'ai pas un physique de top-model.
Je me suis juste imaginée en prestation artistique et j'ai fait quelques mouvements de danse.
Donc tout s'était très bien déroulé pour moi mais, naturellement, je ne savais pas si j'avais convaincu le jury...
Cela a été une belle surprise quand Ingrid Fabulet, directrice du concours et Miss Mermaid France et International 2016, a annoncé que j'étais la grande gagnante !
Je pensais être dans les 3 premières mais pas spécialement 1ère :-D J'ai mis beaucoup de temps à réaliser que j'avais gagné !

Au concours, au Sofitel de Quiberon, avec la 1ère dauphine Alexandra Dumas (à gauche) et la 2ème dauphine Sabine Cubells (à droite), Crédit photo : Maxime Pilorgé



Pour Miss Mermaid International, je suis à la fois excitée d'y aller et aussi un peu stressée car c'est une grande responsabilité que de représenter la France.
Je vais tout faire pour donner le meilleur de moi-même et ramener au moins une écharpe.
Oui, car il y a plusieurs écharpes à gagner. Par exemple, Best in water, Best in creativity, Best in photography etc...
Et évidemment, les écharpes les plus importantes qui sont Winner, 1st runner-up et 2nd runner-up.
Vu comment se sont passées les épreuves à Miss Mermaid France 2017, je sais que je peux aller beaucoup plus loin dans les performances.
Ainsi j'espère remporter l'écharpe Best in Water, ce qui sera une première pour la France. Mais pourquoi pas d'autres écharpes ;-)
J'ai encore 2 mois et demie pour m'entrainer, je suis déterminée !
Cela va être une grande et belle expérience !


- Réalises-tu toi-même tes queues de sirènes - ou préfères-tu les acheter? Si c'est le cas, as-tu une préférence pour un fabricant particulier? Et quelle matière a tes faveurs: tissu, silicone, latex?

Les deux ! :-)
Ma toute première queue en tissu, la bleue, a été une Mertailor. Je l'ai ensuite customisée et j'ai créé un haut de sirène assorti.
Ensuite j'ai créé la queue en tissu de Sofy la sirène, la violette. La queue et les nageoires, après c'est Sofy qui a peint dessus pour donner un côté un peu plus réaliste.
Pour les queues de sirènes en tissu orange de Sofy et moi, je les ai créé intégralement ainsi que les hauts. Nous avons aussi créé chacune notre propre monopalme pour avoir la taille que nous désirions.
Puis pour le concours Miss Mermaid France 2017, chaque candidate devait avoir la même nageoire du sponsor Magictail ! Nous pouvions seulement choisir la couleur.
J'ai choisi la verte, je l'ai customisée et j'ai créé mon haut en fonction (épreuve de créativité du concours).
Si je devais conseiller une queue en tissu, ce serait celle de Magictail qui est bien meilleure que celle de Mertailor. De plus, il n'y a pas toutes les taxes et la douane à payer puisque celle de Magictail vient d'Allemagne et non des Etats-Unis (contrairement aux productions Mertailor). Mais c'est simplement parce que je les ai testées que je peux faire une comparaison ! La Magictail est en tout cas très bien pour débuter.

 A Bry-sur-marne (ville d'origine de Miss Mermaid France 2017), Crédit photo : Edouard Turpin photographe


Je vais peut être tester leur nageoire pro, qui est beaucoup plus grande et donc peut-être plus performante.
Ensuite, il y a beaucoup de créateurs/trices aussi en France qui font de jolis modèles. Je pense tout de suite à Les nageoires d'Ondine, ce sont des créations originales, toutes différentes et sur mesure.
Mais il ne faut pas hésiter à chercher sur internet, il y a plein de trésors cachés...

Je n'ai pas encore testé le silicone mais je vais m'y mettre très bientôt. En acheter une tout d'abord et peut être même en faire une moi-même ?
Ca me semble beaucoup plus résistant que le latex et beaucoup plus réaliste. Mais attention, cela pèse entre 10 et 15 kilos donc il faut être bon nageur !
Là aussi il y a beaucoup de créateurs(trices) francais et étrangers. Pour ma part, dans tout ce que j'ai vu, mes préférées sont les Merbella ! Elles sont magnifiques !


- As-tu, que ce soit personnellement ou avec la compagnie néréïdes, un évènement "sirène" public prévu prochainement (sur fin 2017), à part bien sûr Miss Mermaid international?

Ni la compagnie Néréïdes, ni moi-même, n'avons encore de commande de prestations publiques ou privées. Mais nous commençons à démarcher pour la saison 2018.
A suivre sur notre site (indiqué plus haut) ou sur nos pages facebook :
https://www.facebook.com/CompagnieNereides/
https://www.facebook.com/galateelasirene/

- Merci Galatée la sirène et bonne chance pour le concours !

 

Crédits photos: Photos 1 et 5 : Maxime Pilorgé - Photo 2 : Pascal Chéron - Photo 3 : Alexandre Legris - Photo 4 : Olivier Borde - Photo 6: Edouard Turpin

26 août 2017

Sirène surprise

sirène argentée chevelure corail et nageoires dorées

Ce midi, je vais voir ma boîte aux lettres, et oh, surprise! Une charmante sirène s'y était réfugiée... Merci à Marion D.! ^3^

Posté par terryjil à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

24 août 2017

Sirène Saint-Georgeaise

sirène en creux sur portail en bois à Saint-Georges de Didonne

Trouvé à Saint-Georges-de-Didonne, en Charente-Maritime (17), commune située sous Royan, cette gracieuse silhouette agrémentant la porte d'une maison proche de la plage...

Photo: Terryjil 2017

Posté par terryjil à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


21 août 2017

Le secret de la sirène, par Jane RAY, chez Gautier Languereau

Parce que c'est bientôt la rentrée, qu'on a encore un peu envie de sable, de plage et de mer, voici un livre jeunesse qui vous donnera quelques derniers parfums d'embruns avant de reprendre le chemin de l'école ou du travail...

couverture

le secret de la sirène - Jane Ray - page titre

 

Le secret de la sirène ( Can you catch a mermaid? en version originale) est un très joli livre jeunesse écrit et illustré par Jane Ray, une Anglaise au style très doux et décoratif, connue pour ses livres de contes et ses adaptations de la Bible.

(J'avais déjà écrit un avis sur ce livre chez Babelio il y a presque 2 ans, je crois que c'était l'une de mes premières critiques et elle était très, très peu détaillée; je l'ai quasi complètement reprise et complétée pour Sirènologie aujourd'hui!)

 

Eliza est une petite fille élevée par son père pêcheur Tom dans une petite ville côtière, et qui s'ennuie de l'attendre toute la journée... Un jour, sur la plage, elle fait la connaissance d'Océane ( Freya en V.O.), une étange petite fille qui lui offre son amitié et ses jeux.

 

le secret de la sirène - Jane Ray - double page Océane et Eliza

Rien ne peut faire plus plaisir à Eliza! Mais tous les soirs Océane repart et cela rend Eliza très triste, qui aimerait bien la garder près d'elle... Un jour, Océane perd un précieux item, secret de sa transformation, sans lequel elle ne peut plus se métamorphoser en sirène et revenir chez elle sous l'eau; et Eliza, l'ayant retrouvé par hasard, ne peut résister à la tentation de le cacher à son amie, pour la faire rester plus longtemps... Funeste erreur!

le secret de la sirène - Jane Ray - double page tempête

Tandis que bloquée sur terre Océane dépérit lentement, nonobstant l'accueil et la gentillesse d'Eliza, la tempête déclenchée par le désarroi de sa mère empêche les pêcheurs d'aller gagner leur vie... Eliza rendra-t-elle son trésor et sa liberté à son amie?

*****

J'ai beaucoup aimé ce secret de la sirène, avec des illustrations chaleureuses malgré les teintes dominantes bleu turquoise et violet, avec des textes qui ondoient selon la courbe des dessins, de très belles compositions. Un style qui rappelle un peu celui, aussi précieux et un peu plus stylisé, de Charlotte Gastaut (une des illustratrices de Histoires de sirènes, chroniqué ici, souvenez-vous), mais en un peu plus léger et vaporeux, avec plus de nuances et de dégradés dans les tons...( c'est telement joli et vivant que je visualise très bien ce livre en dessin animé ^^)

L'histoire est vraisemblable et touchante: qui n'a rêvé de pouvoir retenir une amie chère, un proche, que le départ soit momentané - ou définitif...? Et on peut comprendre le comportement d'Eliza qui retient Océane en lui cachant son précieux talisman, mettant en danger la santé de son amie par-là même...

Ici la sirène est vue par le prisme de l'amitié et non de l'amour, ce qui change de l'histoire de la petite sirène d'Andersen... Mais ce n'est pas parce qu'on fait une histoire d'amitié entre deux petites filles qu'on est dans la mièvrerie! Eliza est enfant de famille monoparentale, situation de beaucoup d'enfants aujourd'hui (une mère célibataire, dans des commentaires anglais sur le livre, avait déclaré apprécier ce postulat de départ peu fréquent); de plus, bien qu'étant une attachante gamine, elle nous montre un bien sombre facette de son âme en voulant acccaparer Océane... Enfin la tempête de la mer/mère est montrée comme une manifestation de chagrin plutôt qu'une force hostile, mauvaise... J'apprécie tous ces détails qui éloignent ce livre des clichés et du manichéisme!

Bref, à découvrir absolument!

 

le secret de la sirène - Jane Ray - page main tendue

 

Si je devais le classer parmi les autres livres jeunesse axés "sirènes" que j'ai chroniqué ici jusqu'à présent, je le mettrais:

1) ex-aequo avec Histoires de sirènes (qui doit cela surtout au fait d'être plus épais et proposant plus de matière en un seul livre que Le secret de la sirène...

2) La perruche et la sirène

3) La sirène des coraux, lui aussi chez les éditions Gauthier-Languereau

Ce n'est qu'un classement selon mes goûts personnels... très influencés par le dessin!

 

****

 

Je trouve au passage le titre français plus vague, mais moins inapproprié que le titre anglais, un peu trop familier, primesautier, pour une histoire aussi poétique et avec des accents un peu sombres...

 

Le secret de la sirène - couverture anglaise - can you catch a mermaid

 

Bonne lecture!

 

 

 

Posté par terryjil à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

18 août 2017

Des bulles d'or dans une eau mauve...

Neptunes-Daughter-DollDivine pourpre

Je rappelle que ce visuel a été obtenu grâce au générateur de sirènes Dolldivine Neptune's Daughter, dont je parlais plus en détail dans cette note de blog... Si durant vos vacances vous avez du temps à perdre, ou devez rester enfermé (pour cause de pluie ou autre? mais je ne vous le souhaite pas!), ce peut être une manière sympathique de vous occuper ;D

Posté par terryjil à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 août 2017

Sirène de sable et notes sirèniennes du blog "les grigris de Sophie"

sand mermaid lying on the beach

 

Ah, pouvoir se prélasser au soleil de l'été sur une plage de sable fin, telle cette sablonneuse demoiselle ci-dessus! ^^

 

Si vous avez le temps de surfer un peu sur le net, en attendant plus de matière par ici, je vous incite à aller voir ce petit blog que j'ai trouvé durant mes recherches d'iconographie, et plus précisément ces deux liens labellisés sirènes, tous deux riches en images (et le deuxième avec poèmes de Robert Desnos et le conte de la Petite sirène d'Andersen):

 

https://lesgrigrisdesophie.blogspot.fr/2014/07/mes-sirenes.html 

https://lesgrigrisdesophie.blogspot.fr/search/label/les%20sir%C3%A8nes

 

Profitez bien du 15 août, et bon été ;b

Posté par terryjil à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

09 août 2017

Acheloos se hissant sur une berge

Acheloos se hissant sur une berge couleur

 

Aujourd'hui c'est colorisation express d'un croquis d'Acheloos! Un peu de culture? Je vous présente ce bôgosse:

Ce Potamoi, dieu-fleuve grec (le fleuve se situe au nord-ouest de la Grèce, dans la région d'Etolie, se jette dans la mer ionienne et se nomme aujourd'hui Aspropotamo - aux oreilles françaises, c'est moins sexy comme nom!) est fils d'Ocean et de Thetys, et donc frère des Océanides, les déesses des cours d'eau (ou nymphes des cours d'eau).

Doris était une Océanide, qui eut avec Nérée les fameuses Néréïdes: ces dernières sont donc nièces d'Acheloos.

Acheloos est souvent considéré comme père des Sirènes (celles d'Ulysse), conçues avec une Muse, mais laquelle? 

- Melpomène, Muse de la Musique et de la Tragédie?

- Terpsichore, Muse de la Danse?

- Calliope, Muse de la Poésie Epique?

A moins que ce ne soit avec Sterope, une Etiolienne ( ne pas confondre avec la Pleïade homonyme)...

Il est connu pour pouvoir se transformer en taureau (aussi en dragon, ou en serpent géant) et porte des cornes sur la plupart de ses représentations antiques.

Amoureux de Déjanire, une princesse étolienne, qui ne voulait pas d'un mari qui se métamorphose, il se battit contre Héraclès pour pouvoir répouser la jeune fille et perdit (quand on sait qu'elle est la cause de la mort d'Héraclès on se dit qu'il aurait mieux fait de s'abstenir; comme dit Ingrid," il y a des fois, je crois, où il faut savoir perdre!"). Durant le combat Héraclès, lui arracha une corne et Acheloos se considéra comme vaincu.

Ici les versions varient: l'abbé Niçaise prétend que "Les poètes disent que du sang de cette corne arrachée par Hercule naquirent des sirènes" (si le sang est tombé sur le sol elles seraient donc plutôt filles de la Terre?). Ensuite, soit Héraclès rend sa corne à Acheloos en échange de la Corne d'Abondance issue de la tête d'Amalthée, la chèvre qui fut nourrice de Zeus; soit la Corne d'Abondance est celle d'Acheloos elle-même... Et je ne sais pas si dans ce cas Héraclès la lui rendit !

De manière moins courante, Acheloos est aussi relié à la légende de cinq des îles de l'archipel des Echinades: quatre nymphes qui sacrifiaient aux dieux sur les rives de l'Acheloos oublièrent ce dernier, qui les entraîna dans la mer où elles furent transformées en îles. Il en manque une? Acheloos avait séduit et engrossé une jeune fille, Perimelé, que son père en colère précipita dans les eaux; sur les prières d'Acheloos, Poseidon la transforma alors en île.

 

Si vous passez quelques jours de vacances dans l'Etolie, que vous vous baladez sur les rives du fleuve, ouvrez l'oeil, peut-être verrez-vous dans l'eau, deux cornes et une chevelure et un corps écailleux, disparaissant soudain dans une gerbe d'eau... ;-)

************

Source: Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, de Pierre Grimal, aux Presses Universaitaires de France, 1951, édition 2002

 

 

Posté par terryjil à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 août 2017

Mermaid letter melody

sirène manga au crayon papier

L'été, saison des cartes postales par excellence! Ici la carte a été glissée dans une enveloppe, décorée au crayon à papier par Sandy P. d'une jolie sirène à l'abondante chevelure, très probalement inspirée des sirènes de Pichi Pichi Pitch Mermaid Melody (même si je n'ai pas -encore- lu la série et ne peux donc pas dire de quel personnage il s'agit!). Merci à Agnès M. et à son amie Sandy!

Posté par terryjil à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,