Sirenologie

25 avril 2019

Sirène végetale: WaterLily - Birth of the Lotus ( Nénuphar - La Naissance des Lotus) - 2015 - Supinfocom Rubika de Valenciennes

Ce très joli court-métrage d'animation intitulé Waterlily - Birth of the Lotus ( en français: Nénuphar - La Naissance des Lotus) a été réalisé par la promotion 2015 de l'école Rubika (ex-supinfocom en partie), école internationale ( France-Canada-Inde) de création numérique.

sirène végétale de Waterlily - Birth of the Lotus - 2015 - Supinfocom Rubika Valenciennes

Un jeune homme dans une forêt recueille des échantillons pour son herbier. Il arrive à un étang, ou se trouve une jolie dryade, sirène végétale, à la nageoire nénuphar et aux cheveux de saule pleureur. Quand son herbier tombe dans l'eau, il essaye de le récupérer mais...

**********

Ce dessin animé est beau, court (8min30) et triste. De tons verts, bruns, roses, très doux, évoquant magnifiquement le couvert de la forêt, il passe à des teintes plus bleutées lorsque l'angoisse monte, puis revient aux couleurs originales pour une fin pleine d'espoir malgré sa tristesse. La bande-son composée par Sabrina Duval est discrète et s'hamonise très bien avec le graphisme.

waterlily - Birth of the Lotus - 2015 - Supinfocom Rubika Valenciennes

J'ai trouvé le concept de la sirène végétale plutôt original et gracieux. Sa nageoire caudale formée d'une feuille de nénuphar mais toujours attachée au fond de l'étang par une racine fournit le principal enjeu scénaristique du film. Les thèmes de la curiosité et du sacrifice ne sont pas sans rappeler le conte d'Andersen; et à noter que comme beaucoup de courts-métrage d'étudiants, pour une question d'économie sur le doublage d'origine, et la facilité à montrer à l'international sans coût supplémentaire de doublage ou sous-titrage, celui-ci est muet... comme la petite sirène!

Bien qu'intemporels, les vêtements du garçon, les visages des deux protagonistes font nettement asiatiques, impression confirmée par le petit générique qui donnent les noms des étudiant(e)s ayant réalisé ce court-métrage (Justine Cunha, Clémentine Delcourt, Alexandra Batina, Margaux Lahuppe, Pascal Miller) entre inspiration coréenne et japonaise.

waterlily - Birth of the Lotus - 2015 - Supinfocom Rubika Valenciennes - extrait du générique de fin

Leur oeuvre a sa propre page Facebook : Waterlilyfilm, et vous pouvez la voir aussi bien sur Vimeo (en cliquant sur ce lien) que sur Youtube!

CGI Animated Short Film HD "Water Lily - Birth of the Lotus" by Water Lily Team | CGMeetup

 

Posté par terryjil à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


22 avril 2019

Joyeuses Pâques! Sirène-lapin de Jessica Madorran - Happy Easter! Bunny-Mermaid by Jessica Madorran

Jessica Madorran - character design- bunny-mermaid - 2016

Cette charmante sirène-lapin de Pâques est signée de Jessica Madorran, une talentueuse dessinatrice au style très fluide et propre! Vous pouvez retrouver ce dessin sur son portfolio et son évolution de 2013 à 2016 sur ce post dans son blogspot.

Je me demande si ce dessin figure dans ses artbooks en vente sur Etsy? ;-)

Bon lundi de Pâques à tous!

Posté par terryjil à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 avril 2019

Gravure de fontaine de 1593 - Wendel DIETTERLIN - planche n°66 de l'Art pour tous 3ème année (1863)

Fontaine allemande du 16ème siècle - W Ditterlin - planche de l'art pour tous

L'Art pour tous était une Encyclopédie de l'art industriel et décoratif, une sorte de revue grand format (29x42 cm) créée en 1861 par Emile-Auguste Reiber. il s'agissait de la parution de 4 pages, 2 ou 3 fois par mois, imprimées en noir et blanc, seulement au recto, d'illustrations assez éclectiques (toutes cultures et tous médium confondus) légendées en dessous en français, en allemand (l'allemand était écrit en typographie gothique) et anglais. Editions Albert Morel et Cie. 
Si vous voulez voir à quoi cela ressemblait, vous pouvez voir la numérisation des numéros des années 1864 à 1905 sur Gallica.
C'est dans une édition de 1863 ( troisième année de la revue) que j'ai trouvé cette planche qui reproduit une oeuvre du graveur allemand Wendel Dietterlin (1551-1599) extraite de son ouvrage Architectura. Von Außtheilung, Symmetria und Proportion der Fünff Seulen de 1593. Elle est aussi visible sur Wikipedia ici.
Retranscription du texte à gauche ( les textes au centre et à droite en sont la traduction en allemand et en anglais) :
  "La présente composition de Fontaine, par W. Ditterrlin (p234), paraît destinée à orner quelque place de marché placée sous le vocable de Saint-Christophe.
Sur un piédestal orné de consoles à têtes de bouc, et se ramifiant dans le bas en quatre branches surmontées de Sirènes qui tiennent en main divers attributs, s'élève la statue du Saint portant l'enfant Jésus dans ses bras. Le globe qui repose sur la tête du géant se rapporte à la légende chrétienne (voir la vie des Saints). Des jets d'eau très fins et trop multipliés peut-être s'échappent de nombreuses ouvertures. En A et B, l'artiste a esquissé les figures des Sirènes destinées aux branches antérieure et postérieure du soubassement, dont la disposition originale fournira des des motifs intéressants aux industries du bronze et meuble artistique.--- (Fac-simile .)"

Fontaine allemande du 16ème siècle - W Ditterlin- détail sirène à la calebasse

Fontaine allemande du 16ème siècle - W Ditterlin - détail sirène B

On peut remarquer que ces sirènes semblent être dotées de pattes de batraciens en plus d'une queue aquatique. Elles possèdent des instruments de musique et semblent regarder le groupe formé par l'enfant Jésus et Saint-Christophe (Christophe de Lycie, patron des voyageurs) qui le porte hors de leur atteinte... En ce sens, loin de n'être que des motifs décoratifs, ces sirènes paraissent bien à la fois comme des symboles de la dangerosité de l'élément liquide, et des tentations diaboliques.

16 avril 2019

Ondine à la perle aux rubans rayonnants

Sirène à la perle rayonnante de rubans - Sirènologie

Petit essai de dessin aux crayons de couleur sans tracé préalable... Et toujours cette difficulté vis-à-vis des couleurs!

Et si l'hypnotisante voix des sirènes provenait en réalité de la résonnance d'une sphère, instrument d'une musique magnétique, aimantant tous ceux qui l'entendent?...

Posté par terryjil à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 avril 2019

Canevas "sirène" de Muriel KERBA pour DJECO ( photo juin 2018)

Hello! Ce n'est pas la première fois que je vous parle de DJECO, l'éditeur de jeux et loisirs créatifs ici. J'en ai parlé à l'occasion du post sur les puzzle, ainsi qu'au sujet d'autocollants, mais je vais surtout faire un rapport avec ce post du 10 décembre 2018 sur une boîte de tableaux à pailleter, puisque non seulement cette boîte de canevas vient donc aussi de chez DJECO, mais bénéficie d'un visuel de la même illustratrice, Muriel KERBA.

loisir créatif canevas - sirène de Muriel Kerba pour DJECO - juin 2018

Il n'y a cette fois qu'un seul visuel: la sirène à broder, malgré ses petites ailes de libellule, est plus statique, et nettement moins élancée que ses camarades à pailleter (surface à broder oblige) mais habillée comme elles... les parties à broder sont très simplifiées afin que les enfants puissent réaliser le canevas sans trop de peine. Il suffit ensuite de remettre le carton illustré et ajouré pour obtenir l'image finale.

loisir créatif canevas - point lance - sirene Muriel Kerba -djeco 9828

 

 

Posté par terryjil à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


08 avril 2019

Le chant de la sirène, de Vic DE DONDER, 1992, dans la collection Découvertes, des éditions Gallimard

Je vous avais promis un livre non spécifiquement dédié aux enfants pour une fois, même s'il ne leur est pas interdit ! Il s'agit d'un livre documentaire: le Chant de la Sirène, par Vic de Donder.

le chant de la sirène - Vic de Donder - 1992 - couverture

Il y a beaucoup de texte, et je pense qu'il ne sera pas du tout facile à lire avant au moins 13 ou 14 ans, âge auquel la lecture est normalement bien acquise et les capacités de concentration plus importantes. Gamine, j'adorais la collection les yeux de la découverte chez le même éditeur, Gallimard, qui était à destination des 9-12 ans. Adaptés d'une collection anglaise, grands, richement illustrés de photos et autres documents en couleur, ces livres étaient pour moi très agréables à lire. 

Le chant de la sirène Vic de Donder 1992 - sphinx sur pyramide rouge logo Gallimard

La collection Découvertes Gallimard (au logo de sphinx égyptien sur un triangle rouge) en est un peu le prolongement: les ouvrages sont eux aussi abondamment iconographiés, tout en couleur, mais l'information y est beaucoup plus dense et plus poussée (raison pour laquelle je les trouve peu accessibles aux enfants).

Celui-ci date de 1992 (mon édition est de 2006, le visuel de couverture a changé par rapport à l'origine). Ce livre documentaire, bien qu'ayant pour sujet la sirène, est plutôt généraliste; c'est-à-dire qu'il ne se focalise pas sur cette figure mythique dans un domaine précis, comme l'Antiquité, ou l'icônographie médiévale, ou la littérature du 19ème siècle par exemple. Dans ce style il précède donc le livre d'Adeline Bulteau Les Sirènes de 1996 et le livre d'Édouard Brasey Sirènes et Ondines (ma critique ici) écrit en 1999.

Vic de Donder adopte ici une narration plus chronologique que thématique, pour raconter l'évolution de la figure de la sirène selon les âges (bien qu'on ait parfois un tableau de Jerôme Bosch de la fin du 15ème siècle, juste après des photos du 20ème siècle et des gravures de 1648 et de 1768...).

Le premier chapitre parle des sirènes de l'Antiquité dans toute leur ambiguité, à la fois séduisante, instructive et mortelle, mais cependant d'ascendance divine. De plus leur image est souvent ailée, mais point de queue de poisson, celle-ci étant réservée à Poséidon, Triton, Glaucos, Nérée et ses filles les Néreides...

Le second chapitre s'attache à montrer la métamorphose médiévale des sirènes, qui passent progressivement d'une figure certes négative mais tout de même divine et à respecter, à une figure purement diabolique, et qui deviennent marines plutôt qu'aériennes.

le chant de la sirène - Vic de Donder - 1992 - pages chapitre 2

le chant de la sirène - Vic de Donder - 1992 - double page chapitre 2



Le troisième chapitre montre la remise en question de l'existence de la sirène à l'époque de la Renaissance et des Lumières. En même temps que les témoignages écrits de visions de sirènes ou d'hommes marins se multiplient, les naturalistes commencent à penser que certains mammifères marins, les lamantins et les dugongs, pourraient être ce que les marins confondent avec ces fabuleuses créatures...

le chant de la sirène - Vic de Donder - 1992 - double page chapitre 3



Le quatrième chapitre décrit enfin la disparition du rôle négatif de la sirène, avec l'apparition de la petite sirène d'Andersen, l'amalgame avec la douce et mortelle Lorelei et les filles du Rhin, et toutes choses qui témoignent de l'aspiration des 19ème et 20ème siècle à réenchanter et idéaliser un monde dont la connaissance a fait disparaître les mystères, sauf le mystère féminin.

La dernière partie est réservée à des citations d'érudits, de naturalistes, de poètes ou de romanciers, là aussi avec divers visuels mais en noir et blanc contrairement au reste du livre. Tout à la fin se trouvent la table des illustrations, l'index, une courte présentation de l'auteur (qui participa à une exposition, sirènes m'étaient contées, à Bruxelles en 1992 ainsi qu'au Musée de la Sirène et des Sirèniens à Castellane, aujourd'hui le musée sirènes et fossiles) et toutes les informations légales.

Seuls défauts: Je n'ai pas forcément trouvé la fin du quatrième chapitre très pertinente (le passage sur Disney n'est pas , sans doute à cause de la foison de documents du vingtième siècle parmi lesquels ils faut choisir! Et datant de 1992, il n'évoque évidemment pas le sirènisme/mermaiding grand public (car il y avait déjà le mermaiding des spectacles américains, par exemple au Weeki Wachee Springs park créé en Floride en 1947) qui n'a vraiment éclos que dans les années 2010.

Franchement un très bon livre, de par la place accordée à égalité au texte comme aux illustrations, c'est très plaisant. Il retrace bien l'évolution de la sirène; son angle reste purement documentaire, et le ton est moins ésotérique ou poétique qu'Adeline Bulteau ou Edouard Brasey.

Les sirènes - Adeline Bulteau - Sirènes et Ondines - Edouard Brasey

Il est bien plus illustré aussi, car disposant des moyens d'une grosse maison d'édition - merci Gallimard! - avec une bibliothèque de références icônographiques très étendue (remarque pécuniaire qui vaut aussi pour la mise en page complexe, l'impression couleur et le papier glacé bien solide). Son format poche ( h 17,8 x l 2,3) et son épaisseur minimale (moins d'un cm) permettent de le glisser facilement dans un petit sac, une grande poche ou encore dans une bibliothèque où il ne reste que très peu de place ;-b

Pour un prix neuf situé entre 15 et 16 €, format pratique, énormément d'informations et tout en couleurs: c'est un indispensable, un vrai!

 

 

01 avril 2019

Un bon tour (Sirène) - Neat trick (Mermaid) by Bill Layne - circa 1950

Bill Layne (1911-2005) - neat trick mermaid

Une jolie farceuse marine, dans les années 1950 par le dessinateur de pin-ups Bill Layne (1911-2005). Bon premier avril!

Posté par terryjil à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 mars 2019

Bronze d'applique - Tritonide, art romain d'Asie Mineure (Smyrne/Izmir en Turquie), 1er siècle avant ou après J.-C.

Tritonide - bronze - Petit Palais - photo sirènologie 2019

Cette petite sculpture en bronze (environ 25 ou30 cm de hauteur je dirais) se trouve au Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris (l'équivalent municipal du Musée du Louvre, en quelque sorte  ^^). Il s'agit d'une femme plutôt robuste, tête baissée, cheveux mi-longs et bouclés, qui posséde une fine et très longue queue de poisson, séparée du buste par une espèce de jupe à pan pointus et nervurés comme des feuilles. Son bras droit est levé tandis que son bras gauche est plié vers le bas, paume vers le haut. Ses yeux sont probablement en pâte de verre.

Tritonide - tête et épaules - bronze - Petit Palais - photo sirènologie 2019

Le cartel la désigne comme "Bronze d'applique". Je ne saurais pas du tout dire ce qu'est un bronze d'applique; je connais les appliques murales, des lampes accrochées au mur de manière décorative; peut-être cette figurine avait-elle la même fonction d'éclairage? Ou simplement décorative?

Tritonide trois quart droit - bronze - Petit Palais - photo sirènologie 2019

Tritonide trois quart gauche - bronze - Petit Palais - photo sirènologie 2019

Si sa main droite semble brandir un trident disparu aujourd'hui, que tenait sa main gauche? une conque, un support pour bougie? Et comment était-elle accrochée?

Tritonide - fixation sur la queue - bronze - Petit Palais - photo sirènologie 2019

Sur la queue, on voit une petite plaque avec un rivet, mais ce ne devait pas être le seul moyen de la tenir; on voit que sur l'espèce de jupe autour, une des pointes du dos rebique, servait-elle de crochet pour un fil? Ou était-elle supportée par un socle par en-dessous, un peu comme la tige métallique (arrondie pour épouser les courbes de sa queue de poisson) sur laquelle elle est actuellement fixée? 

Tritonide - dessous - bronze - Petit Palais - photo sirènologie 2019

Elle a un minuscule trou sous le seconde courbe de sa queue, peut-être y-avait-il une tige supplémentaire qui la supportait? En tout cas sa tête baissée laisse penser qu'elle devait être vue légèrement d'en-dessous...

 

Tritonide profil droit - bronze - Petit Palais - photo sirènologie 2019

Tritonide profil gauche - bronze - Petit Palais - photo sirènologie 2019

Je confesse la même ignorance sur le mot de "Tritonide". Je n'ai rien trouvé là-dessus dans le Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine de Pierre Grimal. Si on se base sur ce nom, de la même manière que les Néreides sont les filles du dieu Nérée et les Océanides les filles du dieu Océan, la Tritonide est la fille du dieu Triton... Wikipedia semble corroborer cette hypothèse, en ajoutant qu'elle sont plusieurs: "nymphes marines, filles du dieu Triton". Pallas (compagne de jeux d'Athéna qui la tua accidentellement et accola son nom au sien en hommage) et Tritéia (une prêtresse d'Athéna) sont les seules filles de Triton que l'on connaisse. Elles seraient donc des tritonides? Cependant, j'ai plus souvent vu le terme de Tritonesse, ou de Néréide pour les femmes à queue de poisson dans l'art de l'Antiquité grecque et romaine, puisque les sirènes étaient à cette époque plutôt des oiseaux à buste et tête de femme.

Elle me fait aussi beaucoup penser à deux représentations de Scylla, nymphe jadis aimée par le dieu marin Glaucus (ou Glaucos) et transformée en monstre par Circé jalouse...

Scylla - deux représentations

A gauche il s'agit d'une terre cuite du 5ème siècle avant J-C exposée au British Museum de Londres, à droite de l'extrait d'un vase grec du 2ème siècle avant J-C exposée au Getty Center à Los Angeles. La ressemblance n'est-elle pas troublante? Manque juste les féroces toutous qui lui sortent de sous la jupe et on pourrait dire que c'est la même! J'ai eu beau regarder sous la jupe en question, pas trace d'une éventuelle amputation de gueules de loups. Donc cette "tritonide" du 1er siècle avant ou après Jésus-Christ, venant de Smyrne (aujourd'hui Izmir, en Turquie) gardera son mystère...

 

Tritonide de dos - bronze - Petit Palais - photo sirènologie 2019

 Pour terminer: Vous pouvez voir une photo de ce petit bronze sur le blog Drjéjé(2010), et bien entendu sur le catalogue en ligne du Petit Palais (dont la notice n'est pas plus détaillée que le cartel dans le musée! :-{ ). Et si vous voulez l'avoir chez vous et disposez d'une imprimante 3D, son fichier est disponible sur le site Myminifactory - en nettement moins détaillé que l'original par contre! Dommage pour ses jolies écailles et ses nageoires qui torsadent autour des courbes de sa queue ;-)

Tritonide - détails de la queue - bronze - Petit Palais - photo sirènologie 2019

Posté par terryjil à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

23 mars 2019

Inktober 2018 - 07 Epuisée... Comment ça en retard?

Epuisée - Sirènologie

Après avoir fait ce dessin (comme souvent, inspiré d'images trouvées sur le net ou dans un magazine ^^), je me suis demandée quel titre et signification lui donner... J'ai hésité: Cette sirène étendue est-elle morte, échouée, blessée ou simplement étendue pour faire bronzette entre deux flaques d'eau de mer? Finalement, je vais recourir au thème 7 de l'Inktober 2018, "Epuisé", pour la définir (c'est moins macabre que de la supposer morte!)... Mais non je ne suis pas en retard! XD

J'ai comme toujours du mal avec la colorisation, mais ici j'ai réussi grâce à l'aquarelle à donner un rendu plutôt doux en comparaison de mes dessins habituels aux teintes très saturées!

A venir: une note sur une figurine antique en bronze, et éventuellement une nouvelle critique de livre ( et pas spécifiquement jeunesse cette fois!).

Posté par terryjil à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 mars 2019

C'est le printemps :-)

La petite poupée Glaucia à côté d'un joli muscari, et dans les bruyères, lors d'une sortie début mars à l'arboretum de Chatenay-Malabry... Cela fait déjà quelques semaines que les fleurs de prunus, de forsythia, de jonquille, explosent un peu partout. Bon printemps à vous!

Glaucia et le muscari

Glaucia dans les bruyères roses

Posté par terryjil à 10:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,